La Charte de colocation

Règles d’usage et de gestion de l’habitat collectif.

Bonjour et bienvenue !

Ce partage se fera dans un esprit de solidarité, dans le respect de chacun et d’une bienveillance nécessaire à la vie en commun.

Les colocataires veilleront à préserver l’usage respectueux des espaces communs, de tenir leur lieu privé propre et en bon état de fonctionnement. Tout dysfonctionnement sera signalé (robinetterie, chasse d’eau, radiateurs, interrupteurs…).

L’utilisation de produits alimentaires provenant de l’agriculture biologique, locale dans la mesure du possible, sera une priorité, des achats groupés pourront s’organiser.

green and white caterpillar on white surfaceChaque colocataire veillera à la gestion raisonnée de l’eau, de l’électricité, et participera au tri des déchets.

Des produits écologiques ou au moins les plus naturels possibles seront utilisés, sans exagération, pour l’entretien de la maison, et mis à disposition.

Chaque colocataire assurera à raison de 8 heures par mois :

Une aide à la corvée de bois l’hiver ou en demi-saison, pour alimenter la cuisinière et le poêle de masse installés dans l’appartement. Aide également au remplacement des bouteilles de gaz.

Une aide à l’entretien des lieux communs (plaque de cuisson, four, évier, plan de travail, table de cuisine, de salle à manger, passer l’aspirateur une fois par semaine dans les pièces communes.

Dans le but de développer la convivialité sur le site, une fois par mois, le dîner pourra être préparé collectivement ou individuellement à tour de rôle et partagé entre les colocataires de la maison du Chevalier Georges et ceux de la ferme du Hérisson Rose. À cette occasion, nous pourrons partager nos savoir-faire, goûter aux plantes sauvages, découvrir de nouvelles saveurs et échanger.

Des réunions auront lieu tous les 15 jours à des moments qui seront déterminés ensemble. La présence de chacun est souhaitable afin que l’expression du groupe soit effective, tout cela dans un esprit d’ouverture et de simplicité. Occasionnellement un conciliateur pourra être présent si nous le jugeons nécessaire.

Les animaux ne sont pas admis dans les parties communes de l’appartement, pour des raisons de propreté, de sécurité, de santé.

Cette charte pourra être modifiée ensemble.

La durée du séjour peut être plus ou moins longue. Hommes ou femmes en activité professionnelle, en déplacement dans la région ou à la retraite ou dans le besoin de se poser.

En colocation, chacun se charge de préparer ses repas, qui pourront être pris autour de la même table, à des moments différents ou ensemble.

Il est nécessaire de pouvoir participer à la vie collective sur le site, selon les modalités inscrites dans la charte. celle-ci devra être signée par chaque colocataire.

Cette société de consommation démesurée et déconnectée de nos vrais besoins, nous entraîne dans un mode de vie inhumain. Pourrions-nous imaginer et créer une autre manière de vivre ?

 

☼ Côté pratique ☼

 

Des étagères dans les meubles de cuisine seront dédiés au rangement de l’épicerie des colocataires.

Une penderie pour les vêtements de saison et chaussures est à disposition dans le hall d’entrée de l’appartement.

Un grand réfrigérateur avec compartiment de congélation est à disposition dans le hall d’entrée de l’ancienne grange, ainsi qu’une gazinière, un petit meuble de rangement et un four électrique.

Une table à repasser et une centrale vapeur ou simple fer, fils à linges, plus étendoir, se trouvent également dans l’ancienne grange.

Machine à laver 5 kg dans la laverie au sous-sol + bassines, seaux, essoreuse et petite lessiveuse.

Je n’ai pas de four à micro-ondes dans les deux cuisines (appartement et maison du Chevalier Georges), ni de cocotte-minute.

La cuisine est bien équipée dans l’ensemble : cuit-vapeur en inox de différents diamètres, batterie de cuisine en inox, Magimix, robot électrique, machines à café, etc. À voir au cas par cas.

Ce projet nécessite un esprit de partage, de solidarité, de respect de la terre et des hommes dans la mouvence de TERRE et HUMANISME (Pierre RABHI)

Colocation
solidaire, participative et écocitoyenne 

SAINT-GEORGES-ARMONT un village qui compte 120 d’habitants. Situé à 500 m d’altitude entre Besançon (50 km) et Belfort (50 km) axe Clerval L’Isle-sur-le-Doubs, il surplombe la vallée du Doubs, cette magnifique rivière qui a donné son nom au département. Le clocher de son église est typiquement Franc-Comtois.

Nelly DUNZER
2, rue du Fauley
25340 St GEORGES-ARMONT
Tél. + 33 (0)3 81 93 86 15 ou 07 71 80 08 42 Mail : nellydunzer@hotmail.com